Bande Annonce de "Death & Rebirth"
Denis Ostier et Cédric Torriani
Denis Ostier et Cédric Torriani

press to zoom
Rick Jacquet et Sasha Grey dans Life
Rick Jacquet et Sasha Grey dans Life

press to zoom
Cindy Lecullier et Arnaud Varaine
Cindy Lecullier et Arnaud Varaine

press to zoom
Denis Ostier et Cédric Torriani
Denis Ostier et Cédric Torriani

press to zoom
1/3

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom

Bienvenue à tous sur mon site. Je m'appelle Rick, j'ai 28 ans, et je suis fan du cinéma depuis mon plus jeune âge. Malgré quelques projets plus commerciaux (il faut bien travailler et ne pas perdre la main), notamment avec quelques clips musicaux ou des documentaires pour la région Ile de France, j'essaye au maximum malgré les contraintes (budgétaires, de matériel, d'équipe) de faire avant tout ce qui me plait avec une liberté totale.

 

Touche à tout, j'aurais commencé à écrire des scénarios dés mon plus jeune âge, vers 15 ans, avant de faire l'acquisition d'une caméra Mini-DV. Vers 18 ans, plusieurs essais filmiques, avant tout pour apprendre, parfois catastrophiques, des projets avec probablement trop d'ampleurs et qui m'auront échappés (Arakard en 2006, Disorder en 2007), dont le résultat est perdu à tout jamais, avant de me tourner vers quelques courts métrages pour continuer d'apprendre. Puis ce fut quelques clips, qui me permirent d'avoir un petit CV et de me faire des connaissances qui parfois me rejoindront sur mes projets (Frédérick Razcka alias Mr. Fred sur mon projet Life, Arnaud Varaine du groupe Collatéral sur plusieurs projets, autant en acteur qu'en compositeur).

 

En 2009, le projet Life, sans doute le plus visible, fut lancé, et mit pourtant deux années avant d'être visible en DVD grâce à la société Absurds, société n'existant plus à présent. Un projet personnel avec plus d'ampleur (tournage sur Paris même en anglais et en français, actrice Américaine avec Sasha Grey, trois caméramans, matériel de location) dont je suis fier malgré ses défauts.

 

La suite aura été plus chaotique, avec de nombreux projets avortés. On pourra citer la comédie gore The Guardian, censée rendre hommage au cinéma Japonais underground, qui prit l'eau suite à un manque de temps de certaines personnes de l'équipe (dur de faire un film quand on n'a plus d'actrice principale) et un manque d'argent. C'était en 2011. La même année, il y eu Underground, un petit film d'horreur tourné dans les souterrains de La Défense et de Paris en mode found footage, avec une équipe réduite, un script de seulement 7 pages (les dialogues sont improvisés), et un tournage marathon. Les soucis vinrent au montage, le métrage nécessitant un sérieux remontage avec des plans additionnels, rendu difficile de par l'emploi du temps des acteurs et le manque d'argent.

 

En 2012, la rencontre avec Marie Duchez et l'envie de tourner de nouveau se fit sentir, et le court métrage The Room, tourné sur une seule journée en noir et blanc avec une équipe réduite nous donna l'envie d'un plus gros projet. Avec Marie, nous nous sommes lancés dans l'aventure Death & Rebirth, tourné dans la petite ville d'Eastbourne en Angleterre, intégralement en anglais. Un tournage marathon puisque le scénario, d'environ 100 pages, contient énormément de dialogues, et que nous n'avons que 7 jours pour l'intégralité du tournage. Un tournage épique et difficile, avec de longues journées de parfois 19 heures. Malheureusement, de nombreux soucis arrivent au montage, avec quelques rushes à la photographie dégradée, des scènes au son perdu...

 

Suite à ce nouvel échec (partiel), je me suis tourné vers l'écriture de roman, auto-publiant début 2014 mon premier roman, baptisé Tomorrow, un polar dramatique parfois dur, hommage au cinéma HK. Actuellement en cours de correction de mon second roman, baptisé Le Son de la Nuit, traitant de vampirisme dans une petite ville anglaise des années 80, un nouveau projet filmique fait son apparition. Et cette fois-ci, pas d'erreur, il faut que le métrage sortent comme le fit Life par le passé. Pas de dates de tournage prévues encore, mais en prévision, quasi pas de dialogues, un retour au noir et blanc, et en terme d'ambiance, un hommage à Jess Franco (RIP) !

Présentation